Synertrade - Twitter Synertrade - Google + Synertrade - LinkedIn Synertrade - Youtube

Vous êtes ici

Success story Sodiaal
Success Stories | 25/12/2015

Sodiaal consolide sa gestion des achats

« Au sein du groupe comme dans chacune des BU, on partage désormais une même segmentation, les acheteurs parlent un langage commun et peuvent comparer ce qui est comparable. »
Emmanuel Brayda, Responsable SI Achats

 

Derrière des marques connues du grand public comme Candia, Yoplait, Le Rustique, Régilait ou Entremont..., se cache Sodiaal, la première coopérative laitière dans l’Hexagone. Créée en 1964, Sodiaal est détenue par ses 13 200 sociétaires, producteurs de lait, implantés dans 71 départements français, qui lui livrent plus de 4,8 milliards de litres de lait. Avec quelque 9 400 collaborateurs et un chiffre d’affaires de 5,4 milliards d’euros en 2015, elle opère dans tous les métiers du lait grâce à ses neuf business units (BU), et figure en quatrième position parmi les coopératives laitières européennes.

 

Centraliser l’information au sein d’un portail unique

En 2009, Sodiaal engage une réflexion de fond sur le reporting et la mesure de la performance de ses achats. Objectif : spécifier une segmentation et une valorisation des coûts d’achat partagées au sein du service achats de chaque BU pour disposer d’une meilleure visibilité à l’échelle du groupe. Une fois cette nouvelle segmentation définie, les mises à jour sont répercutées sur les différents systèmes d’information.

Les achats Groupe et la BU Candia, qui partagent le même système d’information, décident alors de capitaliser sur ce projet. Ils décident de mettre en place une solution qui centralise l’ensemble des informations relatives aux achats au sein d’un portail unique, qui reprenne parallèlement ces éléments de reporting.

Auparavant, plusieurs versions d’un même document coexistaient sur le réseau ; les acheteurs perdaient un temps précieux à trouver les informations dont ils avaient besoin et ne savaient jamais précisément quelles ressources étaient disponibles,” se souvient Emmanuel Brayda, Responsable SI Achats du groupe. Plusieurs solutions de gestion des achats sont alors étudiées mais SynerTrade remporte les suffrages : “Non seulement, il s’agissait de la solution la plus souple et la plus légère, mais l’équipe de l’éditeur s’est également distinguée par sa motivation et son enthousiasme.”

 

Un projet mené en moins de six moi

Le projet démarre en janvier par une première phase de définition des besoins. Celle-ci met en évidence un nombre très limité de développements nécessaires, ce qui va permettre d’accélérer la phase d’intégration. À la grande satisfaction d’Emmanuel Brayda, le passage en production a lieu en juin, comme annoncé en début de projet : “J’ai l’habitude de ce type de projets et je m’attendais clairement à ce que nous dépassions les délais. J’ai été très agréablement surpris par le fait que le projet soit livré dans les temps, sans dépassement de coûts.”

 

Un référentiel commun

Formés aux différents modules à l’aide de supports réalisés par SynerTrade, les acheteurs se sont rapidement approprié l’outil. Celui-ci leur offre aujourd’hui une plate-forme consolidée où sont concentrées toutes les ressources disponibles. “Au sein du groupe comme dans chacune des BU, on partage désormais une même segmentation, les acheteurs parlent un langage commun et peuvent comparer ce qui est comparable.” Toutes les informations dont ils ont besoin sont concentrées en un seul point et l’efficacité du service s’en trouve améliorée.

 

Un reporting harmonisé

Au niveau du groupe, les informations issues de l’ERP sont déversées dans un datawarehouse. Mises au même format, elles sont ensuite extraites et intégrées dans le reporting du portail. Les achats accèdent donc à un reporting homogénéisé via le back-office de la solution. “Graphiquement, celui-ci est beaucoup plus intuitif puisqu’il se rafraîchit en temps réel : en changeant une donnée dans un graphique, l’ensemble se met à jour.”

 

Une gestion des contrats intégrant
 des alertes


La solution intègre une contrathèque et une gestion des alertes automatiques pour anticiper le renouvellement des contrats. “Auparavant, nous n’étions pas alertés lorsque les contrats à reconduction tacite étaient sur le point d’arriver à échéance.

 

Un outil de gestion des appels d’offres

Toute la gestion du pool de fournisseurs s’opère désormais depuis le portail. En premier lieu, les prospects peuvent s’y autodéclarer pour s’enregistrer en tant que potentiels fournisseurs. “Depuis un an, nous avons pu identifier de cette manière de nombreux nouveaux prestataires.” Mieux encore, les acheteurs peuvent désormais lancer les appels d’offres fournisseurs directement depuis le portail et y recueillir les réponses. Celles-ci sont ainsi harmonisées, ce qui simplifie les prises de décision, les critères étant strictement identiques pour tous les candidats.

 

Évaluation des fournisseurs

Enfin, l’outil intègre un SRM qui permet d’évaluer la qualité des fournisseurs. “Auparavant, nous disposions chez Candia d’un outil de notation fournisseurs centralisé. Celui-ci permettait de comparer les prix d’achat, de mesurer la qualité de leur offre (au travers des anomalies remontées par les usines) et nous informait sur le respect des délais de livraison... Mais la solution n’existait que chez Candia.” Désormais disponible sur le portail, la solution d’évaluation intègre la gestion des dépenses, des indicateurs de performance d’achats réalisés ainsi qu’une notation des fournisseurs. En comparant les fournisseurs sur la base de critères communs, les acheteurs sont aujourd’hui mieux à même de réorienter la stratégie Achats.

Satisfait de la solution, Emmanuel Brayda a conscience qu’il peut encore en attendre bien davantage et se félicite de son choix : “Les solutions offertes par SynerTrade sont évolutives, nous n’avons clairement pas fini d’en exploiter tout le potentiel !