Synertrade - Twitter Synertrade - Google + Synertrade - LinkedIn Synertrade - Youtube

Vous êtes ici

Suez digitalise ses achats
Success Stories | 07/02/2017

Suez digitalise ses achats

Retour d'expérience : Isabelle Quettier, Chief Procurement Officer de Suez, témoigne de la digitalisation des achats au sein de Suez. Elle revient également sur les avantages apportées par les solutions SynerTrade.

Le groupe Suez est un acteur incontournable de la transformation  énergétique des villes. Participant notamment aux projets de « smart city », le groupe se doit d’être digitalisé. Et cela passe avant tout par la transformation digitale de son département achat, reparti sur de nombreux pays…

 

En quelques mots, quels sont les principaux enjeux de la Direction des achats de Suez ?

La direction des achats de Suez a pour mission d’accompagner la transformation de nos métiers en particulier liée à la digitalisation. Nous devons être à même d’apporter les solutions du marché pour construire cette digitalisation et bâtir les offres que l’on va proposer à nos clients.

 

Est-ce que Suez est engagé dans une transformation Digitale ? Dans quelle mesure ?

Suez est engagé tout d’abord dans la transformation digitale de ses métiers puisque nous sommes des acteurs importants de ce que l’on appelle la « smart city » qui consiste à l’optimisation de la gestion des déchets et de l’eau. Nous disposons donc de centre de visio qui s’occupe du pilotage et du management de l’eau, par exemple la gestion des crues en cas d’orages importants, puis les réaffectations des réseaux pour éviter les crues et enfin assurer l’alimentation en eau potable de tous les habitants quelques soient les conditions climatiques.

C’est également vrai dans la gestion des déchets, par exemple nous avons des containers « intelligents », au lieu de prévoir des tournées régulières, ils vont nous informer que le taux de remplissage est satisfaisant, ce qui permet d’intervenir et de prélever ces containers pleins au bon moment. Cela conduit globalement à des optimisations de 30 à 40% et permet également de réduire le nombre de tournées de camions ainsi que toutes les émissions correspondantes en ville.

 

Au niveau des achats, comment se matérialise cette transformation digitale ?

Cette transformation digitale au sein des achats se matérialisent de deux façons :

Dans les objets que nous allons acheter (par exemple des smart solutions, des applications que l’on va déployer sur le terrain comme les tablettes des opérateurs pour les relevés de réseaux,…).

C’est également des partenariats que l’on peut être amené à mettre en place avec des fournisseurs importants pour répondre à des solutions de smart city intégrées (solutions de gestion des déchets et de l’eau avec des acteurs importants du monde de l’IT et du numérique).

Mais notre transformation digitale se matérialisent également dans l’organisation de nos achats. Comme nous sommes de plus en plus intégrés, nous digitalisons nos processus internes par des solutions de suivi de nos dépenses, des solutions de compréhension de nos besoins et de nos dépenses, des suites Achats intégrées qui vont gérer les dépenses mais aussi enregistrer tous les contrats groupes et les mettre à disposition des équipes, et également toute la gestion des SRM.

La particularité de Suez, c’est que nous avons beaucoup d’acteurs sur le terrain. Cette digitalisation est donc importante pace qu’on ne peut pas interagir avec chacun individuellement. Il est donc vraiment important de pouvoir mettre à disposition des catalogues, des contrats et de pouvoir collecter l’information sur la satisfaction des produits et des services livrés, cela nous permet d’apporter un service tout à fait satisfaisant à nos utilisateurs.

 

Quels bénéfices/améliorations tirez-vous du déploiement des solutions SynerTrade ?

Pour moi, le bénéfice le plus important est celui dans la connaissance de nos achats et de nos enjeux. Aujourd’hui 85% de nos dépenses sont collectés au travers de notre suite Achats, ces dépenses sont faites dans tous les ERP qui peuvent probablement exister.

C’est aussi quelque chose qui pour moi, en tant que Chief Procurement Officer, m’a permis de couvrir tous les continents. En effet, nous sommes présents dans 70 pays, et grâce à ces solutions, nous collectons toutes les données de façon assez simple.

C’est toute cette brique de management qui n’existait pas à l’origine qui permet à une direction des achats Groupe de faire son travail, de voir quels sont les enjeux, sur quelles catégories il convient de travailler et de mettre à disposition les catalogues et les contrats auprès des utilisateurs.

 

Voir la vidéo