Synertrade - Twitter Synertrade - Google + Synertrade - LinkedIn Synertrade - Youtube

Vous êtes ici

Le groupe Mediaset transforme ses Achats
Success Stories | 30/05/2017

Le groupe Mediaset transforme ses Achats

Luca Poloni est Directeur Achats au sein du groupe Mediaset. Depuis deux ans, il coordonne les processus Achats de toutes les entreprises et filiales qui composent le groupe. Le groupe Mediaset est un groupe de média italien, leader du secteur de la communication en Italie.

Mediaset travaille principalement avec 4 domaines d'achats. En plus des productions télévisées (qui représentent le cœur de métier), Luca Poloni coordonne également les achats de logiciels et de matériels, les services aux entreprises comme par exemple les centres d'appels pour le service Pay TV, les études de marché, le conseil et le soutien à des projets spéciaux. Enfin, la dernière catégorie regroupe les achats indirects, qui comprennent les frais généraux ainsi que tous les achats des sites de production et des bureaux.

 

Je travaille pour Mediaset depuis environ 2 ans. Et j’ai été choisi pour gérer le projet de modernisation et de transformation des Achats de Mediaset, passant ainsi d’une vue traditionnelle à une vue beaucoup plus proactive et harmonisée. Ce projet de transformation a débuté en Septembre 2015, et l’élément essentiel a été l’intégration d’un outil digital et innovant capable d’engendrer de nombreux changements positifs pour notre entreprise.

 

  • Quels sont les principaux enjeux au niveau des Achats chez Mediaset ?

Nous avions plusieurs enjeux quand nous avons débuté le projet il y a deux ans. La plupart avaient été demandé par Mediaset en personne, pour renforcer le niveau de conformité et le bon fonctionnement au sein du département Achats.

Il y avait tout d’abord un enjeu organisationnel autour de la centralisation des responsabilités et des catégories de dépenses au sein du groupe. Mais il y avait également un autre enjeu du point de vue de la professionnalisation. Notre objectif était de transformer nos départements Achats, et passer d’un service pour les clients internes à une organisation plus proactive, sans cesse à la recherche d’opportunités pour être plus efficace.

Pour ce faire, nous devions impérativement adopter un outil digital et innovant, comme celui que nous avons choisi, qui serait moteur de ce changement. Nous avons donc dû redéfinir nos processus, créer de nouvelles façons de travailler. Mais d’un autre côté, c’est aussi la possibilité d’obtenir une transparence de l’information et de générer une amélioration continue.

 

  • Quels sont les bénéfices attendus de la digitalisation de vos processus Achats ?

Le principal avantage que nous attendons est, comme je l’ai dit, d’encourager les acheteurs à travailler d’une nouvelle façon. En effet, l’intégration de ce nouveau système nous a fait réfléchir à la façon dont on travaillait avant et comment nous voulions faire à présent. Il y a sûrement des efforts à faire notamment sur la productivité.

Un autre avantage que nous espérons retirer de cette digitalisation est une meilleure compréhension de nos catégories de dépenses ainsi qu’une plus grande transparence sur nos activités Achats.

Enfin, je souhaiterais souligner la capacité à mesurer et à suivre l’évolution des processus Achats à chaque étape, ainsi que la capacité à mesurer leur performance. Cela nous permet de bien identifier la valeur ajoutée qu’apporte le département Achats à l’entreprise.

 

  • Quels conseils donneriez-vous à une entreprise qui souhaite s’équiper d’une solution eAchats ?

Mon premier conseil est d’être bien organisé et d’ordonner les étapes. Saisissez l’occasion d’harmoniser vos processus, organisez-les de façon logique, moderne et effective. Cela vous permettra d’échapper aux lourdeurs administratives.

 

  • Pensez-vous que la digitalisation des départements Achats est un facteur clé pour la performance des entreprises ? Pourquoi ?

Oui tout à fait ! Parce que la complexité dans le monde et dans les affaires ne cesse de croître et il devient de plus en plus important et nécessaire d’avoir un outil pour nous aider à gérer et à saisir cette complexité.

Aujourd’hui, je ne pourrais pas imaginer avoir ce profond niveau de connaissance et de transparence, à la fois sur les processus et les éléments économiques, sans ces outils de data intelligence.